Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 14:23
Après avoir acquis un certain nombre de « bases » de pilotage, il est temps de mettre votre apprentissage à profit en vous essayant à une opération de détection de jeunes talents ou « volant ».

Votre principal adversaire sera la pression qui est parfois difficile à dompter, surtout lors de vos premières expériences sportives.

L’enjeu du « volant » est tel, qu’il faut savoir garder son sang froid afin de ne pas perdre ses moyens le jour J.
Surtout que vous serez peut être confronté à des pilotes plus expérimentés que vous ! Apprendre à gérer la pression n’est pas une chose aisée. Pour ceux qui éprouveront de réelles difficultés à s’en défaire, il ne faudra pas hésiter à faire appel à un « coach » sportif ou mental.

Ces prestations ne seront pas gratuites mais pourront vous permettre d’être plus rapidement opérationnel sur les circuits.

 Accessoirement, cela peut vous éviter de gâcher votre talent et donc votre future carrière de pilote !
L’idéal est de s’inscrire à plusieurs « volants » afin « de ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier ».
Il est en revanche conseillé de choisir les volants qui vous correspondent le plus, en fonction de vos envies : Rallye, circuit ou Karting ; il n’est pas forcement évident de passer d’une catégorie à une autre lorsqu’on se lance dans les sports mécaniques.

L’autre point important sera l’état physique. Il est très important d’avoir une nuit complète de repos avant le jour J.
 Un petit déjeuner équilibré vous permettra également d’obtenir l’énergie nécessaire à l’effort que vous allez produire.

Evitez les longs trajets quelques heures avant la sélection (je parle par expérience !) Certains aliments sont également conseillés pour les évènements sportifs (Ceux composés de sucres lents, par exemple).

Enfin, la pratique régulière d’une activité sportive (vélo, footing, ski de fond, natation…) vous aidera également à être au top de votre forme lors des journées de compétitions. Ne vous dites pas non plus « c’est la chance de ma vie » ou encore « si j’échoue, c’est que je suis nul »…
La persévérance est très importante car même si vous avez un talent certain, ce talent demande à être travaillé comme l’ont fait avant vous de nombreux champions. Evitez donc d’inscrire des phrases négatives dans votre sub-conscient qui vont vous apporter une pression supplémentaire dont vous n’avez peut être pas besoin ! Apprenez plutôt de vos erreurs éventuelles et analysez calmement vos performances afin de repartir plus fort pour la suite.

 Ne laissez pas non plus des moniteurs, pilotes ou autres vous décourager…vous êtes le seul à savoir si vous êtes doué ou non !
Si vous y croyez, vous allez gagner ! N’oublions pas que Sébastien Loeb a été « refoulé » plusieurs fois aux Rallyes jeunes !
 En ces périodes de fêtes de fin d’année, l’occasion est bonne pour récolter un peu d’argent qui vous permettra de concourir dans des opérations de détection de jeunes talents.
Une partie de ces « volants » sont présentés sur ce site (voir à droite, rubrique « catégories »). Il en existe d’autres. N’hésitez pas à faire des recherches sur Internet ou à acheter des magazines spécialisés tel Auto Hebdo ou Echappement.

 Ces magazines publient régulièrement des publicités dans le domaine.
 L’important est d’y aller étape par étape afin de ne pas vous « dégoûter » de la course automobile.
Si vous êtes prêt, vous serez capable de gagner ! Pour ceux d’entre vous qui parviendront à gagner un « volant », c’est probablement le début d’une belle aventure qui se profile. Sans doute que mon site ne vous aidera désormais plus beaucoup…
 Pour les autres, pas d’inquiétudes, votre relatif « échec » n’est pas obligatoirement négatif. De nombreux pilotes sont devenus des champions sans avoir forcement remporté un « volant » ou une épreuve de sélection.

Une nouvelle fois, si vous sentez que cela va marcher, il n’y a aucune raison de baisser les bras.
 Considérez plutôt les « échecs » comme des épreuves qui vous rendent de plus en plus fort et mature.
 MAIS SURTOUT, n’oubliez pas que votre seule et unique motivation DOIT être de prendre du plaisir (et éventuellement en donner aux autres…) ! ! ! !
Si ce que vous faites vous plait, les résultats finiront par venir et les spectateurs prendront eux aussi, à leur tour, du plaisir.
Cela semble logique mais croyez mois, on en vient parfois à « oublier » de prendre du plaisir !
 On est et on devient pilote avant tout parce qu’on adore le pilotage. A bientôt pour la prochaine étape : Les premiers tours de roue en condition de course !

Merci de votre fidélité et n’oubliez pas que je reste disponible pour répondre à vos questions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julien 09/01/2009 09:35

Bonjour et merci pour votre commentaire...
Sachez que je reste dispo pour répondre à vos questions.
Je crois que dépenser de l'argent pour "vérifier" si l'on a du talent n'est pas réellement un risque!
Dans le pire des cas, vous aurrez au moins pris du plaisir...et cela n'a rien d'égoiste!
Le plaisir fait partie de la vie et plus on va en prendre, plus on va se sentir bien, non?
Je vous souhaite pleine réussite !

Ben 08/01/2009 13:50

Merci pour ces conseils avisés qui tombent à pique pour moi. Je suis fortement passionné par tout ça et commence à peine à me renseigner. Cependant comment savoir si l'on a un quelconque talent lorsqu'on n'a pas eu l'occasion de s'illustrer sur circuit ? N'ayant pas les moyens de payer les stages de pilotage aux prix exorbitants, je n'en ai effectué qu'un seul pour le moment qui n'a fait qu'attiser mon envie. Je ne peux pas me ruiner pour découvrir qu'au final je n'ai aucun talent de pilotage et ne fais qu'y prendre un plaisir égoiste.
Dans ces 'volants', un débutant total (comme moi) va être confronté à des vrais apprentis pilotes... et ridiculisé !! La plupart des concours demandant en général 300 à 400€ l'inscription sans compter le matériel dont je ne connais pas encore les prix.
Bref, le sport auto semble un monde plutôt fermé pour moi, malgré une passion plus que forte et une envie de m'améliorer, si je ne peux accéder au circuit cela va être difficile. Je dois pour le moment me contenter de la simulation sur pc.
Je vais persévérer. Les différentes étapes présentes sur ce blog sont motivantes tout de même.

Présentation

  • : Comment débuter en Sport Automobile ?
  • Comment débuter en Sport Automobile ?
  • : J'ai crée ce blog en tant que pilote automobile,journaliste indépendant et Président de l'Association Pilotes et Sports Mécaniques.Mon but est d'aider les pilotes qui débutent en donnant un maximum de renseignements sur ce sport. Je propose également de faire de ce blog une "plateforme" sur laquelle les pilotes pourront diffuser leurs "news", photos et "communiqués".
  • Contact

Ecole de pilotage 3A



Site Internet de 3A Compétition : http://www.3acompetition.org/

Recherche

Formation de qualité : 3A !

3A Compétition accompagne, pas à pas, les jeunes pilotes qui souhaitent débuter leur carrière en Rallye : http://www.rallyes.fr/



Texte Libre